Μελιτζανοσαλάτα - Caviar d'aubergines

 

 

Voici une recette très simple à réaliser pour transformer vos aubergines en pâte à tartiner goûteuse et conviviale pour vos tables d'été.

 

 

 

INGREDIENTS pour 4 personnes :

1 kg d'aubergines

15cl d'huile d'olive

un citron (bio pour récupérer les zestes)

une demi-botte de persil

2 gousses d'ail, sel, poivre

selon la saison : un poivron rouge doux ou 5-6 noix pilées

 

Avec une fourchette, trouer les aubergines entières, et les faire cuire au grill d'un four (10 à 20 min à 220° C selon la taille des aubergines, en les retournant), ou encore mieux sur les braises d'un barbecue.

Pendant ce temps, récupérez les zestes du citron, puis le jus.

 

Lorsque les aubergines sont cuites, épluchez-les et découpez la chair dans un bol.

Rajoutez les gousses d'ail, le persil, le sel et le poivre et le jus et zestes du citron et passez le tout au mixeur.

Incorporez l'huile d'olive par petits jets, progressivement, pendant le mixage.

Laissez reposer au moins une heure au frigo, puis ornez de quelques feuilles de persil, et en option, de petits dés de poivron rouge, ou de chair de noix pilée avant de servir.

Τζατζίκι - le vrai tzatziki...

Après quelques essais plutôt moyens, la conclusion s'impose : la clé d'un bon tzatziki réside d'abord dans le choix du yaourt.

Oubliez le soi-disant 'yaourt grec' qui fleurit sur les rayons des grandes surfaces en France... en dehors de quelques très rares exceptions, il ne s'agit que d'une vision très franco-française de notre laitage national. C'est que le yaourt grec, c'est du sérieux ! Mélange de vache et de brebis, bien 'égoutté' (στραγγιστό)... il se mérite !!

Certains diront que c'est très nourrissant, d'autres que c'est ruineux à produire, et tous auront raison, d'où aussi la difficulté de s'en procurer à grande échelle.

Si vous en trouvez, voici donc la recette du vrai tzatziki !! (Sinon, prenez un bon fromage blanc de brebis, c'est ce que j'ai trouvé de plus proche).

 

INGREDIENTS (pour 4 personnes)

400 g de concombre (3 petits ou 1 grand concombre environ)

3 gousses d'ail (qui en a encore dans le ventre !)

600 g de yaourt grec

2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

1 c. à soupe de vinaigre de vin blanc (de préférence)

2 branches de menthe fraîche, sel marin, poivre

 

PREPARATION :

1. Lavez et coupez le(s) concombre(s) en 2-3 morceaux. Râpez-le(s) grossièrement sans éplucher dans un bol, et rajoutez une cuillerée à soupe de sel marin. Laissez reposer 10 minutes. Pendant ce temps, épluchez l'ail.

Ôtez tout le liquide qui se forme en surface du bol, puis versez la chair dans une passoire et pressez pour dégorger les concombres au maximum.

2. Rajoutez le yaourt dans le bol et mélangez avec soin. Râpez les gousses d'ail finement dans le bol, rajoutez le vinaigre et l'huile et mélangez à nouveau jusqu'à ce que le résultat soit bien homogène. Salez, poivrez, et mettez au frigo au moins une heure et demie, le temps que "l'alchimie se fasse".

3. Servir bien frais en rajoutant les feuilles de menthe fraîches.

Voilà c'est prêt !

 

 


Κολωκηθοκεφτέδες - Bouchées de courgettes

Bon je vais être honnête, j'ai d'abord voulu essayer la recette avant de vous la proposer, mais j'avoue ne pas avoir atteint complètement le résultat souhaité. C'est qu'atteindre à la fois le moelleux et le croquant demande un certain entrainement !

Voici donc la recette originale des bouchées croquantes de courgettes, un vrai délice que vous trouverez sur les tables de la plupart de nos bonnes 'tavernas' grecques.

 

 

 

INGREDIENTS pour 4 personnes

300 g de petites courgettes bien fraîches

1 oignon moyen

4 biscottes ou l'équivalent en chapelure

2 oeufs

une demi botte de persil plat

une branche de menthe poivrée fraiche

50 g de gruyère rapé (ou du comté)

 

sel de mer et poivre blanc

20 cl huile de friture (de préférence huile d'olive...)

 

PREPARATION :

1. Lavez les courgettes et coupez les extrémités.

Râpez-les sans les éplucher. Si elles ont de gros pépins, ôtez-les.

Saupoudrez d'une cuillerée à café de sel et laissez dégorger 10 min dans une passoire.

Pendant ce temps, épluchez et râpez l'oignon, passez les biscottes au mixer, en ôtant la croûte, séparez les deux œufs, et émincez le persil et la menthe.

 

2. Rajoutez l'oignon aux courgettes, et pressez sur la passoire pour dégorger au maximum la chair, puis versez le tout dans un grand bol.

Rajoutez la chapelure, les jaunes d’œufs, le persil, la menthe, le fromage, du sel, du poivre, et mélangez avec soin.

 

3. Battez les blancs d’œufs au mixer jusqu'à former une mousse qui 'tienne', puis rajoutez-les au bol et mélangez bien.

Versez au moins 20 cl d'huile de friture dans une poêle profonde, et chauffez sur feu fort jusqu'à que de fines bulles se forment à la surface quand vous plongez une cuillère en bois. Baissez le feu à moyen.

 

4. Prélevez une cuillerée à soupe pas trop pleine de chair de courgette, et à l'aide d'une 2è cuillère plus petite formez -la en bouchée ronde et versez-la dans l'huile chaude (attention aux projections !). Répétez et faites frire les bouchées jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées, puis sortez-les une par une et posez les sur un papier absorbant.

 

C'est prêt, régalez vous sans plus attendre !!

 


Ψωμοτύρι ou "casse-croûte du maçon"

Voici une version élaborée de ce qui était l'en cas du maçon sur les chantiers il n'y a encore pas si longtemps : deux belles tranches de pain, de la féta, une tomate, un oignon, une poignée d'olives et un peu d'huile d'olive (plus un coup de rouge pour faire descendre tout ça). De quoi tenir jusqu'au soir !

Cette version a été améliorée par l'apport utile de nos amis Crétois, qui l'appellent "Dakos", et qui en ont fait un en-cas facile à faire et savoureux. En plus, cela permet de recycler le pain de la veille !

 

 

INGREDIENTS pour 4 personnes (en apéritif) :

une baguette de tradition, ou de pain complet, vieille d'un ou deux jours (c'est mieux !).

3 à 4 tomates juteuses

2 oignons rouges moyens

huile d'olive

1 citron

200 g de feta

quelques pincées d'origan, poivre et sel.

 

PREPARATION :

1 Préchauffez votre four à 150°C

Coupez la baguette en deux moitiés, que vous ouvrirez au milieu( donc vous avez 4 tranches !).

Faites dorer 15 min. au four.

Pendant ce temps, épluchez les oignons et coupez-les en petits dés.

Emiettez la tranche de féta et pressez le citron pour n'en garder que le jus.

 

2. Sortez le pain et laissez-le refroidir 2-3 minutes. Coupez une tomate en deux et frottez sa chair sur les morceaux de pain de manière à ce qu'ils s'imbibent de son jus. Coupez les autres tomates en dés, rajoutez-les sur les tranches de pain, avec les dés d'oignons et la feta émiettée.

 

3. Dressez chaque tranche avec un beau filet d'huile d'olive, un petit filet de citron, et l'origan.

Salez poivrez à souhait et c'est prêt !

 


Μεζέδες - Un apéro varié pour 10 en 30 minutes

Vous avez 10 personnes qui ont décidé de débarquer chez vous dans une demi-heure, mais avez envie de changer des éternelles chips, saucisses en boîtes, fromages fondus et autres cochonneries pré emballées ? Comme je vous comprends !

Il n’est pas encore trop tard pour bien faire, du moment que vous avez les bonnes choses sous la main. Voici la liste des produits que nous vous recommandons :

 

INGREDIENTS (pour une troupe de 10 personnes) :

500 g pistaches grillées si possible grecques.

1 kg d'olives de Kalamata si possible vraiment de Kalamata.

1 pot de 330 g de tomates séchées en filets, impérativement dans de l'huile d'olive vierge extra (sinon, changer de fournisseur).

2 pots de 190 g de pistou de tomates.

10 à 15 cl de bonne huile d’olive vierge extra (la préférer légère et fruitée, si possible non filtrée).

4 baguettes de bon pain (« tradition » ou autre, du moment que c’est bon).

500 g de fromage de brebis artisanal et savoureux, si vous connaissez.

Des légumes de saison à manger en crudité :  carottes, petits choux-fleurs, tomates cerises...

300 g de yaourt, si possible de brebis (c'est quand même bien plus grec...).

Quelques pincées de fleur de sel marin (pour ceux qui aiment avoir soif à l’apéro).

Si vous avez de l’origan qui a encore de la saveur et de l’arôme, alors là, kapelo ! ("chapeau", ce qui entre nous, n'a aucun sens en grec...)

 

PREPARATION :

Partager les pistaches dans deux bols.

 

Mettre 600 g d’olives dans deux bols. C’est déjà ça de prêt au cas où certains convives mal intentionnés arriveraient pile à l’heure (aucun risque en Grèce).

 

Mélanger un pot de pistou avec le yaourt de brebis – rajoutez un peu d’huile d’olive si vous voulez augmenter l’onctuosité, et des épices, si vous aimez les saveurs relevées. Partager cette sauce dans deux bols.

Découper carottes et choux fleurs en bâtonnets, et les présenter autour de la sauce yaourtée : et voilà deux plateaux de « dips » prêts à rajouter sur votre table. En saison, préférez les tomates cerises.

 

Découper les olives restantes en moitiés (jetez les noyaux !) et le fromage en dés.

Prendre la moitié du fromage ainsi découpé et les tomates séchées en filets : égoutter les filets en les posant sur du papier cuisine, puis mettre un dé de fromage et un filet sur une vingtaine de pics. Présentez les comme bon vous semble : et encore un mezze (hors d’oeuvre, si vous préférez) de prêt !

 

Découper les quatre baguettes en rondelles plutôt fines (comptez une quinzaine de tranches par baguette).

Tartiner une trentaine de tranches avec le pistou – en garnir la moitié des demi-olives, et l’autre moitié de dés de fromage (comptez deux demi-olives ou dés de fromage par tranche).

Badigeonner les tranches de pain restantes d’huile d’olive, les garnir de 2 à 3 demi olives, et de fleur de sel et origan.

Allumez votre four sur 200°C.

Enfournez (5-6 minutes) la moitié de cette joyeuse tartinade au moment où les derniers convives sont arrivés, et que tout le monde est prêt à passer au salon. L’autre moitié vous attend pour regarnir vos plateaux au cours de la soirée.

Vous avez maintenant une belle table composée de froid, de chaud, de frais, et de bon. Cela devrait se passer pas trop mal !!

 

P.S. : pour réussir un apéro comme sur la photo, voir aussi les articles suivants en ligne un jour peut être, exei o theos ! (c'est notre inch allah à nous)