Guide de survie en Grèce en 2016

Cet article est dédié à tous ceux qui cet été ont décidé de passer leurs vacances en Grèce.

Sans doute avez vous été convaincus par mon dernier message du mois de mai, aussi, maintenant que vous avez réservé vos billets vers Athènes et que vous allez pour certains découvrir mon pays seuls, en couple ou en famille, je mesure ma responsabilité, et m'incombe la lourde tâche de vous prémunir des quelques pièges, mauvaises surprises et déceptions qui guettent le Français moyen en short et en tongs chez les Hellènes. Voici donc quelques conseils dont vous ferez ce qu'il vous plaira.

 

1. BIEN ARRIVER à ATHENES en ETE :

La 1ère surprise pour ceux qui découvrent la Grèce en plein été vous saute à la figure dès la descente de l'avion : IL FAIT SUPER CHAUD !

Dans quelques jours, ce ne sera plus un problème, mais là, vous arrivez de France, et vous réalisez que vous venez de prendre 10 à 15°C. Donc un premier conseil est de préférer les arrivées après 19h. Si des petits enfants vous accompagnent, un brumisateur peut se révéler salutaire.

Un bus très pratique vous relie à Syntagma (ligne X95) ou au Pirée (ligne X96 : pour ceux qui sont pressés de partir pour les îles le lendemain) : les tarifs sont de 6 EUR/adulte et 3 EUR par mineur, c'est imbattable ! Vous pouvez aussi acheter des billets valables 3 ou 5 jours sur tous les transports publics d'Athènes, ça peut valoir le coup, renseignez vous sur place.

Si vous ne pouvez pas éviter le taxi, sachez que les prix de et vers l'aéroport sont fixes (35 EUR de jour, et 50 EUR de nuit). Aucun supplément pour les péages ne peut être demandé.

Enfin, le metro est moderne et agréable, et si vous êtes nombreux, sachez qu'il existe des billets pour 2 et pour 3 personnes à tarif avantageux.

Ne chargez pas trop vos valises... Vous trouverez les vêtements les plus adaptés au climat grec sur place à des tarifs moins chers qu'en France.

 

2. OU LOGER  à ATHENES :

Vous arrivez le soir, avez prévu de partir sur les îles où une belle région de Grèce Continentale, mais devez passer une ou deux nuits sur Athènes ? Petits conseils : préférez le quartier de Syntagma, très central, ou de Thisseio, au cœur du secteur historique.

Evitez le quartier d'Omonoia, que les tours opérateurs français ont encore trop tendance à privilégier, mais qui est beaucoup moins agréable. La climatisation n'est pas une option, les nuits à Athènes sont chaudes... Si vous passez au moins une journée à Athènes, surtout ne faites pas l'impasse sur le musée de l'Acropole, où vous pourrez aussi prendre un repas léger soigné à tarif honnête avec vue imprenable.

 

3. COMMENT BIEN CHOISIR sa TAVERNA en Grèce :

Ouvrez les narines et les oreilles !!

Si ça sent le graillon et que ça cause surtout en anglais, allemand, français et suédois, méfiance...

Si on va même jusqu'à vous proposer des menus à prix fixes comme en France, avec de belles photos rassurantes des plats sur la carte FUYEZ !

Si vous entendez du grec, que la carte est illisible, et que le patron vous accueille dans sa cuisine pour vous présenter ses plats aux noms exotiques, c'est très bon signe ! L'ambiance olfactive devrait aussi être pleine de promesses... Ne soyez pas surpris si la note comporte un petit supplément pour le couvert, c'est normal. Si vous avez apprécié votre repas, laissez même un petit pourboire, sinon le chef pensera que vous partez mécontent... Les prix des taverna sont toujours bien moins chers que les restaus en France, même si la TVA a récemment été augmentée.

 

4. SI VOUS LOUEZ UNE VOITURE :

Indispensable pour se mouvoir dans le pays, le véhicule de location peut être source de tracas. Prenez le temps d'en faire le tour avant de prendre la route. Les offres trop alléchantes ne sont malheureusement souvent pas les meilleures. La clim est nécessaire...

Sur la route, soyez cool : en dehors du réseau autoroutier assez restreint, les routes sont parfois surprenantes, surtout en montagne. Prévoyez large sur le temps de parcours, et méfiez vous de vos certitudes apprises en France (du genre Code de la Route). Munissez-vous d'une carte avec le nom des localités en BILINGUE, car souvent les indications sont en uniquement en grec.

 

5. POUR BIEN PROFITER DE VOTRE SEJOUR :

Restreignez-vous à une zone limitée à visiter par semaine de séjour, sinon gare aux journées passées dans la voiture ! La Grèce mérite plusieurs voyages pour être découverte dans sa totalité.

Achetez des fruits ! Ils sont succulents en été, et les restaurants n'en proposent que rarement. Se réveiller avec son jus d'orange fraîchement pressé le matin, voilà une saine et savoureuse  habitude !

Les cartes VISA et MASTERCARD sont bien acceptées, même si on va régulièrement vous proposer un meilleur tarif pour le paiement en liquide... A vous de voir comment vous réagissez à ces sirènes qui sont aussi parfois présentées comme une forme de résistance... C'est que le Grec a inventé l'argumentation !

Surtout ne prévoyez pas de visites dans l'après midi, sauf bâtiments fermés climatisés (musées...). Il faut essayer de vous lever tôt, et de vous coucher tard ! L'après-midi, trouvez-vous un coin à l'ombre et où la brise est rafraîchissante pour faire la sieste. Vous serez alors totalement adapté(e) au climat et rythme de vie estival grec.

Le Grec est d'un contact facile et avenant. Ne le fuyez pas, il ne cherche pas forcément à vous vendre ou à vous demander quelque chose ! 

 

6. CHOSES que vous ne pourrez FAIRE qu'en Grèce :

Certains grands sites (comme l'Acropole) sont ouverts les soirées de pleine lune. Ambiance garantie ! 

Le théâtre de l'Epidaure propose même des représentations au clair de lune. Même si vous ne comprenez rien, c'est inoubliable !

 

 

ΚΑΛΕΣ ΔΙΑΚΟΠΕΣ ΣΤΗΝ ΕΛΛΑΔΑ !

BONNES VACANCES EN GRECE !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    zebu (mercredi, 07 septembre 2016 23:24)

    bon résumé. j'approuve !!