Héros méconnus  - Ep. 3 : Pélée et Thétis, ou le mariage de la carpe et du lapin...

Pélée n'avait pas vraiment le profil du héros légendaire. Certes, c'était plutôt un beau gosse, certes il était prince sur sa petite île d'Egine, mais rien ne le prédisposait à quitter ses pistachiers, épouser la plus séduisante des filles de l'Océan et engendrer l'un des guerriers les plus illustres de tous les temps. Mais nous ne sommes pas maîtres de notre destin, et celui de Pélée était tout sauf un long fleuve tranquille...

 

Pélée n'était pas encore adulte, qu'il dût s'exiler de son île avec son frère aîné Telamon. Ils étaient accusés d'avoir provoqué la mort de leur petit frère Phocos dans un accident de lancer de disque, et des rumeurs se répandaient qu'ils l'avaient tué par jalousie car Phocos avait toutes les faveurs de leur père.

Voilà Pélée en Phtiotide (sud de la Thessalie), chez le roi Eurytion qui mesure la valeur du jeune homme et lui donne sa propre fille Antigone (pas celle de la tragédie) et un tiers de son royaume en dot.

A nouveau la vie aurait pu être douce dans les vallées fertiles de Thessalie mais notre Pélée se révèle décidément bien maladroit avec les projectiles. Lors d'une partie de chasse, il tue par accident le roi Eurytion. Il doit à nouveau fuir, abandonne Antigone (qui se suicidera), et se réfugie dans la cour du roi de la ville d'Iolkos,  Akastos.

Soucieux de rétablir sa réputation, il prend part à de nombreuses aventures plutôt risquées, comme l'expédition des Argonautes, où il démontre enfin qu'il est plus dangereux pour ses ennemis que pour ses proches, et s'attire la faveur des Dieux, qui trouvaient ses hauts et ses bas plutôt divertissants.

Malheureusement, il attire aussi sans le vouloir la femme d'Akastos qui lui déclare sa flamme !

Il la rejette sans ménagement, mais la reine n'avait pas l'habitude d'essuyer des refus. Elle l'accuse d'avoir attenté à sa pudeur, et Akastos en devient rouge de fureur. Il hésite cependant à affronter directement l'un des Argonautes, et fait semblant d'écouter sa version des faits, puis lui propose un défi pour l'aider à prouver sa valeur. 

Peu sensible à la cause animale, Akastos lance une idée saugrenue : un concours de chasse ouvert à tous ses sujets, et appelant les participants à ramener tous leurs trophées. Sans doute espérait-il pouvoir coincer Pélée, encombré de trophées pour le terrasser plus facilement. Pélée décide de ne couper que les langues des animaux qu'il a tués, et laisse le soin à ses concurrents de ramener les trophées pour gonfler leur score. Donc non seulement il n'est pas encombré à la fin de la partie de chasse, mais en plus, il peut exposer la supercherie de ses concurrents, et par extension, la fausseté des rumeurs à son sujet. Les Dieux adorent !

 

Entre temps, un deuxième drame se jouait : Thétis, une jeune néréide facétieuse, rendait les Dieux mâles fous par sa beauté. Comme à son habitude, Zeus se précipita pour la faire sienne, sauf qu'un oracle le mit en garde : Thétis allait enfanter d'un fils qui sera nettement plus puissant que son père. Zeus, qui avait lui même détrôné son père pour présider à l'univers, n'avait nullement envie de lâcher son siège. Il fut donc décidé que Thétis allait épouser un mortel, mais pour lui faire avaler la pilule, ils choisirent leur chouchou du moment : Pélée.

Thétis ne fut pas du tout d'accord : les mortels, quel ennui ! Ils vieillissent tellement vite, quand ils ne meurent pas par accident ou à la guerre... Elle avait du caractère, et tenta de s'opposer à ce mariage à sa façon : elle disparaissait à chaque fois que Pélée essayait de l'approcher, ou plus exactement, se métamorphosait, en lion, en flamme, en seiche... Finalement, Pélée réussit à la convaincre avec l'aide de son grand-père, le sage centaure Cheiron. Ceux qui la connaissent un peu savent que Thétis s'est surtout résignée car elle ne pouvait pas aller contre la décision de Zeus.

A leur mariage tout le gotha de l'Olympe était présent. Tout se passa à merveille, si l'on excepte un petit incident quand Eris (la Discorde), qui n'avait pas été invitée, décida de semer le trouble entre les déesses présentes, grâce à une simple pomme destinée "à la plus belle de toutes". Quelques années plus tard, cette pomme allait déclencher la guerre de Troie.

Thétis tomba enceinte, mais cela ne la rendit pas plus heureuse que ça : en effet, son enfant allait être mortel. Elle étudia la question et trouva que si elle immergeait son fils dans la rivière Styx, à la frontière du royaume des morts, elle le débarrasserait de ce fâcheux défaut, ce qu'elle fit dès sa naissance. Son fils Achille fut immortel, sauf à l'endroit où elle le tenait quand le plongea dans le Styx, le talon.

Pélée connu de Thétis peu de joies, et vice-versa. Elle se lassa de lui, de sa vieillesse et de ses rhumatismes et l'abandonna (comme il l' avait fait avec Antigone, remarquera le lecteur perspicace). Elle avait des missions autrement plus importantes auprès des Dieux qui faisaient souvent appel à ses services. Elle était aussi inconsolable de la mort de son fils devant les remparts de Troie, qu'elle avait prédit sans pouvoir l'empêcher.

A sa mort, Pélée put rejoindre son fils Achille sur l'ïle des Makarioi, sorte de bienheureux éternels. Thétis est toujours en train de profiter de la vie au fond des océans, bien qu'elle aimerait qu'on arrête de jeter autant de déchets plastiques qui lui collent aux cheveux.

 QUELQUES ENSEIGNEMENTS UTILES DE CE MYTHE :

1. Pour couper court aux rumeurs, il faut parfois savoir couper les langues.

2. Pour se marier heureux, il faut se marier équilibré.

3. Bien utilisée, une pomme peut être aussi efficace qu'une bombe nucléaire (et moins coûteuse pour nos budgets militaires).

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lula Selvy (mercredi, 01 février 2017 13:09)


    I'm impressed, I have to admit. Seldom do I encounter a blog that's equally educative and interesting, and without a doubt, you have hit the nail on the head. The issue is an issue that not enough men and women are speaking intelligently about. I am very happy I came across this in my search for something regarding this.