Bienvenue dans le Péloponnèse !

Il nous nourrit, il nous fait vivre, il nous inspire... Il était temps de consacrer une page au Péloponnèse. 

Voici un album photo tout à fait personnel pour partager avec vous les endroits que nous aimons.

Καλή βόλτα ! (bonne balade ! )


Une invitation chez Messire Nicolas II de St Omer...

Dans notre belle baie de Navarin, les Français ont pris depuis longtemps l'habitude d'y installer leur résidence secondaire.

Le Comptoir d'Ulysse vous dévoile les charmes de celle de Nicolas II de St Omer, seigneur de Thèbes et bailli de Morée (et oui, c'est le nom byzantin du Péloponnèse, repris par les Francs) en cette fin du XIIIe siècle.

 

 

 

Rendre visite à ce vénérable Nordiste se mérite : le chemin est escarpé, et grimpe dans la colline.

Les lève-tôt apprécieront la fraîcheur de l'ombre boisée qui les protège des ardeurs solaires.

(les photos s'agrandissent en cliquant dessus).

 

 

 

L'entrée dénote un certain laisser-aller et mériterait un rafraîchissement.

Néanmoins, on sent l'amour de la belle pierre de taille. 

 

 

 

Le salon ravira les amoureux du style "New Age"...

et les amis des reptiles !

 

 

 

Le balcon est un atout majeur ! Il offre une vue mer dégagée et est assez spacieux pour loger une troupe entière.

 

 

 

Nous avons gardé le clou de la visite pour la fin : une véritable piscine de sable blanc ! Très écologique, elle est chauffée à 100% par le soleil.

Seul bémol : la voie d'accès depuis le château nécessite des compétences confirmées en escalade...


Γορτυνία - Gortynie, un secret bien gardé au coeur des montagnes.

En Arcadie, au nord de Tripolis et à l'Ouest de Némée, s'étend la Gortynie. Dimitsana, Stemnitsa, sont des noms qui sonnent encore fort dans les oreilles d'un Grec, car hauts lieux de la résistance contre l'occupation Ottomane. N'hésitez pas à visiter le musée des moulins à poudre à Dimitsana, où l'on comprend vraiment le sens du mot 'courant' : toutes les machines (pilons, fouloirs...) fonctionnaient à la force de l'eau qui ruisselle de la montagne.

Oubliez la chaleur écrasante et les foules de touristes qui sévissent sur les côtes, ici vous êtes dans la fraîcheur des cours d'eau et des sous bois, et la petite laine le soir redevient indispensable. Pour ceux qui comme moi fuient la clim mais n'apprécient pas les nuits trop chaudes, voici un répit plus qu'agréable !

Visitez les monastères perchés, voire, pour l'un d'entre eux, taillé à flanc de falaise ! Goûtez au miel de sapin, la fameuse Vanilia, crémeux et tout doux.

La féta et les yaourts produits avec le lait du coin vous chatouillent les papilles de tout le thym, bruyère, origan et autres fleurs et aromates sauvages que les brebis ont trouvé sur leur route. 

Marchez dans le cours du Lousios ou du Ladonas (munissez-vous de chaussures adaptées, type 'Crocs'), où vous pourriez même faire du rafting (renseignez-vous bien avant, car les dates d'ouverture sont restreintes à la haute saison). Pique-niquer dans l'ombre et la fraîcheur (alors que ça cogne au dessus des arbres !), avec pour fond sonore le chant insistant des cigales et le murmure de l'eau, voilà le programme !

Et puis, soudain, au détour d'une courbe de la rivière, on tombe sur une ruine antique, qu'un panneau un peu rouillé essaye de nommer. En face, se détache la coupole d'une minuscule église perdue dans la forêt, entretenue comme par miracle depuis une dizaine de siècles. Pas de doute, vous êtes en Grèce !


AUTOUR DU PéLOPONNèSE... des îles de rêve !

D'est en ouest, le Péloponnèse est entouré d'îles de toute beauté, dont certaines sont à un jet de pierre du Continent !

Pour les découvrir, nous vous conseillons 3 circuits, tout-à-fait envisageables pour des séjours de 2 semaines.

Circuit 1 : Autour de Nauplie : Poros, Hydra et Spetses 

Poros est un peu notre Mont St Michel, minuscule île-carte postale, très agréable pour une visite d'une demi-journée à pied. Elle est accessible par un bac depuis le petit port de Galatas, qui est proche d'Epidaure. Voilà une idée de journée combinant un site majeur et une balade à pied.

Vous pouvez poursuivre votre expérience depuis Poros, en prenant la navette régulière vers l'île voisine d'Hydra aux magnifiques maison en pierre de taille (une originalité pour une île). Une soirée étape dans l'une de ces maisons est une expérience.

Spetses est la troisième île sur le circuit desservi par cette navette. Un peu moins préservée par le tourisme, elle garde néanmoins un cachet indéniable et offre une belle plage de sable en pinède s'ouvrant au large. Les tarifs, bien que relativement élevés, sont un peu plus accessibles qu'à 'Hydra la chic', et de nombreux caïques vous proposeront des balades autour de l'île.

Comme Poros, Hydra et Spetses sont directement accessibles depuis le Continent.

Circuit 2 : Gytheion - Monemvassia - Cythère

Après avoir admiré les plus beaux villages du sud est du Péloponnèse (Gytheion, Monemvassia), vous pouvez embarquer à Neapoli pour faire vous aussi le voyage à Cythère... C'est une île très calme, de relative grande taille, où il vaut mieux passer en voiture pour pouvoir visiter sa côte (notamment le site de Kapsali) et ses nombreux villages typiques aux façades blanches fleuries de bougainvillées. Vous pouvez envisager un séjour reposant de 3-4 jours  sans vous y ennuyer.

A noter aussi l'îlot d'Elafonissos, aussi accessible de Neapoli, qui dispose d'une plage paradisiaque très connue en Grèce.

Circuit 3 : Olympie - Zakynthos

Zakynthos est la plus méridionale des Iles Ioniennes, et l'une des plus appréciées pour la beauté de ses paysages : aussi bien les côtes que l'intérieur montagneux valent le détour. La ville de Zakynthos est de grande taille pour un chef-lieu d'île grecque, et offre de nombreux services et animations. Le développement touristique a malheureusement laissé quelques traces disgracieuses sur la côte sud, et vous profiterez mieux de cette île si vous pouvez vous y rendre hors saison, car elle est plutôt fréquentée...

Vous pouvez y accéder depuis Kyllini sur la côte ouest du Péloponnèse. Il vaut mieux traverser avec son véhicule.

En saison vous trouverez des navettes directes vers Céphalonie, l'île voisine plus au nord.


Dans les sokakia de Kalamata...

Assez peu prisée des guides touristiques, Kalamata mérite vraiment une petite étape si vous passez dans le coin.

Si je vous dis ça, c'est que je suis un peu chauvin, certes, mais quand même, c'est un vrai plaisir de se balader dans la vieille ville de Kalamata où vous allez trouver encore tout un tas d'échoppes d'artisans qui ont plus ou moins disparu des rues d'Athènes.

Bon, bien sûr la crise est aussi passée par là, et on remarque certaines vitrines nettoyées au Kärcher dans l'attente de leur futur occupant... Je ne cherche pas à rosir le tableau. Objectivement, il y a encore de très belles choses à découvrir : poussez donc les portes d'un 'μαγηρείο' sorte de cantine pas chère du tout (et pourtant tellement bonne !), entrez dans les Halles où vous trouverez tous les produits de la région (poissons, aromates, légumes...), flânez dans les ruelles piétonnières de la vieille ville ...

 

La vieille ville est dominée par un petit château qui dispose d'un espace plein air où se déroulent souvent des concerts à la belle étoile. Inoubliable !

Quant au front de mer, il croule un peu sous les terrasses, mais c'est un lieu social très fréquenté des locaux.

Pour vous baigner, hasardez-vous un plus à l'est, hors de la ville, au pied de la montagne, où vous trouverez de belles plages de galets, propres et bien tenues, avec de nombreuses possibilités de vous restaurer sur place.

 

Après votre visite, le sud du Péloponnèse s'offre à vous : à l'Est, le mont Taygète et ses forêts de sapins, la cité byzantine de Mystra, les orangeraies de Sparte et l'indomptable Magne, région la plus sauvage.

Au sud, Pylos et ses oliveraies, la baie de Navarin,  Methoni la place forte vénitienne, Finikounda et ses spots de surf.

A l'ouest Kyparissia la mignonne, l'ancienne Messine en pleine renaissance, et les magnifiques plages de la mer Ionienne.

 

Bon séjour à Kalamata !


Murmures de l'Erymanthe

Cet été nous sommes allés chercher un peu de fraîcheur aux pieds de l'Erymanthe, la montagne où Hercule terrassa le féroce sanglier du même nom.

Il ne vous reste plus qu'à rajouter le chant des cigales et le murmure de l'eau cristalline pour compléter le tableau !


MONEMVASSIA

Pas besoin de commentaires pour s'extasier devant cette perle intemporelle, qui se cache du continent derrière sa colline, pour s'ouvrir en amphitéatre sur le large. A éviter cependant les visites les après midi d'été... c'est une véritable enclume solaire !


TRESORS antiques

A en croire les guides, il n'y en a que pour Olympie, Mycènes et Epidaure. Ce sont des sites incontournables qu'il faut bien sûr visiter, si possible hors saison (sinon gare aux embouteillages !). 

Mais voici quelques photos glanées sur des sites moins connus, mais vraiment remarquables : le temple de Hera (en Corinthie, mais sur le Continent...), Ancienne Corinthe, injustement boudée, et Ancienne Messénie, qui est en cours de mise en valeur. Le petit musée de Kalamata vaut aussi le coup d’œil...


AMBIANCES D'HIVER

Quelques images de notre oliveraie sous la douce lumière de l'hiver (cliquez pour agrandir).

Le lac Stymfale nous dévoile ses tourbières.

Ambiances marines sans les touristes...

Et un petit message de la part d'un café de Patras : 'nous ne croyons pas à la philanthropie, nous croyons en la solidarité, café en attente'